Par Karine Guépratte,

Ecole Synergie Naturopathie

Appréhender l’énergie du vivant

Par Karine Guépratte, Ecole Synergie Naturopathie

La naturopathie holistique est une méthode globale et traditionnelle qui permet la prévention et l’accompagnement de l’équilibre des personnes à la fois sur le plan physique, émotionnel et énergétique.

La notion d’énergie vitale est un des fondements de la naturopathie qui conçoit que “l’intelligence biologique” du corps, de nature immatérielle, est en relation avec tous les organes et toutes les cellules de l’organisme qu’elle organise, régule et répare en permanence pour permettre à ce dernier de fonctionner, de se rééquilibrer spontanément et de s’auto-guérir.

Source : pexels

Prendre en compte cette force de vie change totalement l’approche médicale ou les propositions de prévention : la primauté est donnée à la notion de terrain par rapport au symptôme qui attire plus souvent l’attention. Lorsque la maladie est présente, la naturopathie accompagne ce qu’Hippocrate nommait le médecin intérieur, c’est–à-dire le processus naturel d’auto-guérison.

Notre hygiène de vie, notre rythme de vie et notre environnement influenceraient notre vitalité et donc notre énergie vitale.

Seule l’énergie parvenue à un certain degré de concentration devient visible aux yeux des humains ; pour l’homme, c’est le corps physique qui est le seul communément reconnu par la médecine et la physique occidentales. Mais cela ne veut pas dire que ce que nos yeux ne voient pas n’existe pas ! Absolument tout ce qui existe de visible ou d’invisible est composé de vibrations énergétiques qu’il est désormais possible de mesurer.

Ecole de naturopathie

Source : pexels

Le taux vibratoire peut être mesuré en unités Bovis ; les personnes adeptes de la radiesthésie utilisent usuellement un pendule pour calculer le taux vibratoire et les naturopathes évaluent « ce taux vibratoire » lors du bilan de vitalité : les corps énergétiques font partie donc intégralement de la réalité invisible de l’être humain.

Cette « conscience » de l’existence d’un corps énergétique n’est pas récente. Selon les Anciens Égyptiens, la composition de l’être humain dépasse la simple dualité entre le corps et l’âme. Chaque individu compterait en lui une dizaine de composantes matérielles et immatérielles « qui l’intègrent dans la sphère terrestre du sensible et dans la sphère impalpable des dieux et ancêtres. » Ce concept vieux de plusieurs millénaires est d’une importance capitale. Il démontre la prédominance de l’énergie sur la matière, théorie aujourd’hui entièrement reconnue par la physique quantique. Toute matière est de l’énergie concentrée.

Les photographies du technicien russe Semyon Kirlian ont été les premières à mettre en évidence la présence d’une enveloppe invisible autour du corps physique et ainsi « concrétiser » l’existence d’un taux vibratoire. Depuis d’autres appareils ont été mis au point pour appréhender cette énergie vitale. 

Source : naturolistique

Issu de la recherche spatiale russe, le Physioscan permettrait d’écouter les fréquences émises par chaque cellule, tissu ou organe et de repérer les dysfonctionnements qui peuvent mener à la maladie. Cet appareil permettrait aussi de soigner les déséquilibres et de tester l’efficacité des remèdes qui peuvent être proposés. 

Notre organisme ne serait-il rien d’autre que la représentation physique de nos vibrations énergétiques et spirituelles ?

Un taux vibratoire n’est jamais fixe, il varie constamment : chaque aliment que nous ingérons peut faire moduler nos énergies mais aussi chacune de nos pensées ou actions.  Ces variations énergétiques sont en liens étroits avec notre état d’être.

On peut donc comprendre que tout déséquilibre du corps physique entraîne une dysharmonie des corps énergétiques, et inversement.

Au travers de ses cours et brochures, Pierre-Valentin Marchesseau, considéré comme le père de la naturopathie, expose de façon synthétique l’étude du corps mental et notamment la notion de haut mental et bas mental. Il nous dit que :

« Avant tout travail en psychologie, le corps physique doit être bien préparé par une hygiène alimentaire et physique. D’ailleurs, grâce à cette préparation, et ce, sans même intervenir sur le plan psychologique, prise de conscience, inspiration, amour du bien et du beau, peuvent se manifester soudainement. Le corps physique, débarrassé des déchets qui l’encombrent, libère le cerveau et le corps mental, qui se mettent à capter spontanément des idées de la même nature, c’est-à-dire des pensées saines. À l’inverse, un corps intoxiqué, un mode de vie désordonné, attirera des pensées toxiques. »

Ce que nous mettons dans nos pensées est tout aussi important que ce que nous mettons dans notre corps : « Nous sommes ce que nous mangeons autant que ce que nous pensons ». Bouddha se joint à Hippocrate au service de notre mieux-être. 

Ainsi notre santé physique n’est qu’un miroir des plans vibratoires supérieurs. Notre santé et notre vitalité sont donc profondément liées à notre santé énergétique, émotionnelle et spirituelle. L’accompagnement du naturopathe holistique sera global, il orientera la personne qui vient le consulter vers une bonne hygiène de vie physique et émotionnelle afin de le rendre responsable et autonome dans la gestion de sa santé pour une vie plus belle et épanouie.